Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bannierv2

                          CENTRE INTERLANGUES - TEXTE, IMAGE, LANGAGE (EA 4182)

Image et Critique

Présentation de l’équipe « Image et Critique »

 

Les travaux de l’équipe « Image et Critique » s’inscrivent dans une tradition instaurée au début des années 1990 par l’éminent chercheur que fut Michel Baridon et qui participe du vaste mouvement de recherche sur la place de l’image dans nos sociétés. L’équipe regroupe des enseignant.e.s-chercheurs.euses travaillant sur la littérature, les arts visuels et audio-visuels, les arts du spectacle, l’esthétique, l’histoire, l’histoire de l’art et l’épistémologie. Fédérés dans leurs travaux autour de la question des liens qu’entretient le discours critique avec l’image, les membres de l’équipe ont choisi de privilégier 4 grandes orientations complémentaires :
- Adaptation (modes de l’adaptation télévisuelle, cinématographique).
- Intermédialité (formes intermédiales telles que la bande dessinée, l’illustration, le roman graphique, le street art ; frontières médiales, écologie des médias).
- Réception (circulation, diffusion, traduction ; discours critiques ; institutions culturelles).
- Transformations (médium, formes et formats).

La revue Interfaces, publiée en collaboration avec le LARCA (UMR 8225, Paris Diderot) et The College of the Holy Cross (Worcester, MA., USA), est l’un des vecteurs essentiels de la recherche effectuée au sein de l’équipe. Consacrée aux études sur l’intermédialité, aux relations entre texte(s) et image(s), littérature et art, histoire et sources visuelles, ainsi qu’à l’histoire des arts visuels et plastiques et à l’épistémologie des images, elle bénéficie d’un soutien du CNRS et est accessible en ligne depuis 2018 (http://preo.u-bourgogne.fr/interfaces/). Elle sera bientôt accessible en accès ouvert sur la plateforme des Revues d’OpenEdition.
Soucieuse de l’articulation entre formation et recherche (cours sur l’image et l’intermédialité en Licence LLCER, en Master REVI, Master MEEF et Master T2M ; œuvres et sujets au programme de l’agrégation ; programmes de formation en collaboration avec le rectorat de Dijon), l’équipe multiplie également les collaborations avec des acteurs de la vie culturelle locale et nationale : musées (Musées des Beaux-Arts, Musée Magnin, Musée Nicéphore Niepce, etc.), cinémas (L’Eldorado, le Cinéma Devosge, la Cinémathèque de Bourgogne Jean Douchet, etc.), festivals (« Fenêtres sur courts », le Festival du Film Américain de Deauville, etc.) ou encore écoles (ENSA Dijon, ENSAM).
Le séminaire « Création et destruction » porté par l’équipe prend fin en 2019. Le nouveau séminaire « Image & critique » sera mis en place début 2020 jusqu’à la fin du contrat en 2021. Les séances – programmées sur les deux années à venir – seront animées tour à tour par un.e chercheur.euse de l’équipe avec pour visée de stimuler les échanges entre les membres de l’équipe et d’assurer un travail de veille sur les dernières avancées théoriques dans les domaines de recherche communs à « Image et Critique ».
Rattachés aux sous-domaines « Cultures and cultural production: literature, visual and performing arts, music, cultural and comparative studies » et « The study of the human past: archaeology, history and memory » du domaine Sciences Humaines et Sociales, les travaux de l’équipe s’inscrivent également dans le pôle « Langages, Identités, Représentations » de la MSH, et dans les trois axes pôle LLC de l’UBFC (« Discours et monde(s) », « Interfaces sensibles » et « Méthodologies : sources, ressources, données, terrains »).

Mots-clefs : adaptation – arts visuels – audiovisuel – bande dessinée – cinéma – écologie des médias – ekphrasis – épistémologie – esthétique – illustration – image animée – image fixe –industries culturelles – interface – intermédialité – intertextualité – médium – paysage – poésie visuelle – réception – roman graphique – street art – télévision – théâtre – théories de l’image – transmédialité – visualité.

Membres de l’équipe : Sophie Aymes (responsable), Marie-Odile Bernez, Yann Boudier (doctorant), Bénédicte Brémard, Christine Collière-Whiteside, Bénédicte Coste, Hélène Gaillard, Nathalie Galland, Flora Guinot (doctorante), Maureen Gautherin (doctorante), Florian Koch, Asma Laater (doctorante), Candice Lemaire, Véronique Liard, Laureano Montero, Valérie Morisson, Judite Rodrigues, Isabelle Schmitt, Christelle Serée-Chaussinand (responsable), Shannon Wells-Lassagne.

 

Lire la suite : Image et Critique

  • Individu et Nation

    Présentation de l’équipe « Individu et Nation »

     

    L’équipe « Individu et Nation » rassemble des chercheurs en civilisation, communication, linguistique, littérature, cinéma et audiovisuel et/ou travaillant dans une perspective pluridisciplinaire ou interdisciplinaire intégrant entre autres des approches relevant des sciences politiques, des sciences historiques et des cultural studies. Elle se donne comme objectif d’étudier la construction, la représentation et la conceptualisation des sociétés dans les aires culturelles italophone, hispanophone, germanophone, francophone et anglophone.
    Les chercheurs de l’équipe s’intéressent à la citoyenneté et à la démocratie, à leur définition et à leurs modalités et aux défis qu’elles posent aux sociétés passées et présentes et dans diverses aires culturelles ; ils s’intéressent aussi, plus largement, aux processus d’élaboration de l’appartenance (ou du rejet) et de l’identité, y compris à travers leurs représentations médiatiques, discursives, littéraires et artistiques ainsi qu’à l’évolution des cultures à travers les contacts interpersonnels et médiatisés. Les deux grands axes de réflexion actuels des membres de l’équipe se fédèrent d’une part autour de la question de la démocratie et du pouvoir et, d’autre part, autour de celle des migrations.
    Les travaux de l’équipe s’articulent à la formation dispensée à l’UFR Langues et communication : cours d’initiation à la recherche dès la licence LLCER, séminaires et cours dispensés dans le cadre des masters LLCER REVI (Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales, parcours Recherche et Veille Internationale), ICM (Master anglophone en management interculturel), T2M (Traduction Multimédia), LEACA (Langues Etrangères Appliquées au Commerce et aux Affaires).
    Le séminaire “Médias, pouvoirs et démocratie (XIXe-XXIe siècles)” prendra fin en 2020 et sera remplacé par des rencontres récurrentes entre les chercheurs de l’équipe afin de permettre des échanges portant sur des travaux en cours et/ou des projets de recherche, achevés ou à venir, et mettant l’accent sur la méthodologie et les approches disciplinaires ou transversales.
    Rattachés aux sous-domaines “Cultures and cultural production: literature, visual and performing arts, music, cultural and comparative studies”, “Institutions, values, beliefs and behaviour : sociology, social anthropology, political science, law, communication, social studies of science and technology” et “The study of the human past: archaeology, history and memory” du domaine Sciences Humaines et Sociales, les travaux de l’équipe s’inscrivent également dans les axes thématiques “Sociétés, représentations, Normes” et “Identités, Langages, Cultures” de la MSH (Maison des Sciences de l’Homme) de Dijon ainsi que dans les trois axes du pôle LLC (Lettres, Langues et Communication) de l’UBFC (Université Bourgogne France Comté) : “Discours et monde(s)”, “Interfaces sensibles” et “Méthodologies : sources, ressources, données, terrains”.
    Un certain nombre de chercheurs de l’équipe sont également impliqués dans les labs de l’alliance européenne FORTHEM, qui regroupe sept universités européennes : l’université de Bourgogne (France), l’université Johannes Gutenberg (Mayence, Allemagne), l’université Jyväskylän yliopisto (Finlande), l’université d’Opole (Pologne), l’université de Valence (Espagne), l’université de Palerme (Italie) et Latvijas Universitāte (Lettonie). Les labs qui intéressent plus particulièrement les membres de l’équipe sont les suivants : Food science, Digital transformation, Experiencing Europe, Diversity and migration, Multilinguism in schools and higher education.
    Les doctorants sont impliqués dans les activités de l’équipe en fonction de leur objet de recherche ; ils participent aux manifestations scientifiques et à leur organisation.

    Mots-clés : appartenance, arts, citoyenneté, civilisation, constructions discursives, cultures, démocratie, discours, histoire, identité, idéologie(s), individu, institutions, insulte (en politique), interculturalités, littérature, médias, migration(s), nation/nationalisme(s), politique, pouvoir(s), représentation(s), résistance(s), sociétés.

    (Agnès Alexandre-Collier, Sophie Aymes, Marie-Odile Bernez, Hervé Bismuth, Bénédicte Brémard, Claire Breniaux (doctorante), David Bousquet, Alex Frame, Nathalie Galland, Hélène Mazzariol, Laurent Gautier, Jean-Luc Gerrer, Marie-Geneviève Gerrer, Pierre-Paul Grégorio, Heide Gronau, Mélanie Joseph-Vilain (Responsable), Nathalie Le Bouëdec, Matthew Leggett, Laureano Montero, Sylvie Marchenoir, Valérie Morisson, Alix Meyer, Mark Niemeyer, Michelle Nota, Alexandra Palau, Stéphane Revillet (doctorant), Judite Rodrigues, Nicolas Sigoillot (doctorant), Marc Smith, Fritz Taubert, Shannon Wells-Lassagne).

    Lire la suite : Individu et Nation

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Google +Suivez nous sur TwitterSuivez nous sur ViadeouB link, le réseau social de l'université


Université de Bourgogne